Repérage amiante et HAP dans les enrobés routiers

Les travaux sur les chaussées ou aux abords des bâtiments impliquent souvent la dépose des enrobés de chaussées : ceux -ci peuvent contenir de l’amiante actinolite. Dans le but de s’assurer de l’absence d’amiante nous sommes en mesure de procéder au carottage de vos différentes couches d’enrobé de chaussée.

Accueil » repérage amiante » Repérage amiante et HAP dans les enrobés routiers
Plan HAP

En fonction de la nature des travaux envisagés – décroutage, rabotage, sciage – et de l’épaisseur retranchée, nous procédons à une étude préparatoire sur la profondeur de carottage nécessaire.

La consultation de l’historique indiquant les différentes strates de travaux et d’entretien réalisés que vous pouvez avoir conservé nous aide à déterminer les emplacements des points de carottage qui seront les plus utiles.

Nous utilisons une carotteuse autonome à eau de notre conception pour qu’aucune fibre d’amiante ne soit disséminée dans l’air.

Une fois les carottes réalisées, nous dissocions les couches, les conditionnons avant de les expédier pour analyser l’amiante vers un laboratoire accrédité COFRAC.

Une fois que les analyses d’amiante réalisées sur les enrobés de chaussées ont été analysées et sont revenues négatives, l’étape suivante consiste à connaître leurs teneurs en HAP.

Carottage

Amiante et HAP

S’assurer que vos enrobés routiers ne contiennent pas d’amiante n’est pas suffisant et ne permet pas de savoir ce que vont devenir vos volumes de déchets de démolition après leurs déposes. Il vous faut connaître la teneur en Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) contenu dans le liant – goudron – de vos enrobés par prélevement pour pouvoir sereinement envisager leur avenir.

Au-delà d’un certain seuil – 50 mg/kg – ces substances HAP présentent un risque cancérigène pour les travailleurs et empêchent le réemploi dans la filière de revalorisation des déchets, ce qui complique leurs recyclages.

Besoin d'un devis ?

Carotteuse - HAP
Carottage

Solution de carottage

Pour garantir à nos clients un carottage efficace et sûr, nous avons développé notre propre carotteuse hydraulique. Cette solution maniable et autonome permet d’intervenir dans tous les types d’environnements qui disposant d’une alimentation électrique ou non via un groupe électrogène.

Le trépan d’un diamètre de 80mm permet une coupe nette, sans émission de poussière grâce au système hydraulique intégré, pilotée par l’opérateur de repérage en fonction des matériaux rencontrés.

La récolte de la carotte par le diagnistiqueur, directement depuis le trépan, permet une séparation et un traitement des couches facilités pour une expédition plus rapide vers notre laboratoire de diagnostics accrédité COFRAC.

Pourquoi nous choisir ?
Accompagnement

Accompagnement : Nous sommes présents à vos côtés pour assurer notre mission de conseils et de suivis tout au long de la mission.

Qualité

Qualité : Nous mettons en place les moyens nécessaires pour vous assurez la meilleure prestation sur site ainsi qu’un rendu documentaire à la hauteur de vos attentes.

compétences

Compétences : Nous disposons des niveaux de compétences, certifications et assurances en parfaite adéquation avec l’exercice de nos missions.

Interventions et garanties

Nous disposons à tous moments des meilleurs outils, logiciels, certifications et garanties nécessaires à l’exercice et au bon déroulement des missions qui nous sont confiées.

De plus, nous vous assurons une restitution claire grâce à des rapports compréhensibles et exhaustifs, quel que soit le type de mission.

Enfin, nous garantissons le meilleur rapport qualité-prix grâce à des tarifs attractifs en adéquation avec le marché.

Le diagnostic amiante et HAP avant travaux de voirie est-il obligatoire ?

Depuis 2016, le Maître d’Oeuvre à l’obligation réglementaire de faire réaliser un repérage amiante sur les enrobés de chaussée lors de ses travaux de voirie. Il faut savoir que certaines couches de roulement ont contenues intentionnellement de l’amiante jusqu’en 1995, et qu’ensuite des granulats contenant naturellement de l’amiante ont été amalgamés dans la fabrication des enrobés des réseaux routier.

Dès lors, le Décret n°2017-899 du 9 mai 2017 vient préciser les conditions d’application de la loi en définissant 6 domaines – dont les infrastructures de transport  – qui oblige à identifier ou non la présence d’amiante pour tous travaux de voirie. De plus, ce décret contraint à la recherche de tous les matériaux dangereux tels que les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques).

 

Découvrez également nos autres services de diagnostic amiante :

 
Retour haut de page